Après 4 mois ½ de travaux qui ont débuté le 15 janvier, la Route Départementale N° 5 A, axe structurant, est opérationnelle depuis quelques semaines.

Cet investissement indispensable a eu pour but premier de :

– Modérer la vitesse dans un secteur au bâti dense par la mise en œuvre de plateaux surélevés,

– Renforcer les écoulements des eaux pluviales,

– Recalibrer la chaussée de 50 cm supplémentaire préconisé par le département en apportant une sécurité accrue de croisement des bus,

– Mise en souterrain des réseaux secs (lignes télégraphiques…) et dépose des poteaux télégraphiques

– Effectuer un revêtement bitumineux.

Les ornières, nid de poules, faïençage… qui constituaient un risque majeur, tant pour la sécurité des cyclistes  que pour les véhicules qui empruntaient  cette voie, est de l’histoire ancienne.

N’ayant pas eu la possibilité d’intégrer une bande cyclable en raison de la largeur de la chaussée (non conforme aux règles de sécurité), un itinéraire de délestage est proposé en empruntant le chemin des Vernettes.

La vitesse de circulation sur cette route depuis la mise en place des ralentisseurs a nettement diminué mais il, reste une problématique qui malheureusement est interne aux civismes des usagers cyclistes, motards et automobilistes. C’est pourquoi, depuis sa remise en circulation, la gendarmerie à la demande de M. le Maire, assure des contrôles sporadiques et combien efficaces.